La course à pied Les blogs courseapied.net : kenlag

Le blog de kenlag

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-04 11:53:50 : la chute !

Décidemment il y a des semaines comme ça où rien ne va ... Aujourd'hui en ce magnifique dimanche matin me voilà parti pour ma sortie longue de 2 heures. Les sensations sont bonnes mais voilà au bout d'une dizaine de minutes mon pied gauche rencontre une pierre ou quelque chose dans le genre. Le choc est violent et je perds l'équilibre, direction le sol. Impossible de me récupérer, par reflexe d'ancien judoka je m'écroule plus ou moins sur le coté. Je me relève difficilement, mes appuis sont hésitants. Le genou droit est en sang et j'ai mal au pied gauche. Impossible de repartir en l'état. Demi-tour et direction la maison en marchant, plutôt clopin clopant. Au bout de quelques minutes je trottine un peu mais c'est douloureux. Une fois arrivé à lamaison je me dis que ce n'est pas grave, je ferais ma sortie cet après-midi quand j'aurais récupéré. Verdit médical perso : un genou égratigné et douloureux mais pas de traumatismes sérieux apparents. Ongle du pouce imbibée de sang et très douloureuse. Epaule droite rapée. Plus le temps passe, plus les douleurs s'accentuent, finalement je crois que je vais annuler pour cet après-midi. Ce qui me fait le plus souffrir c'est l'ongle. J'espère que tout cela n'apportera pas de facheuses conséquences. je ne suis vraiment pas verni en ce moment.

Les réactions

Par jcc, le 2007-03-04 12:02:49
Plus de peur que de mal ! ouf
Ce genre d'aventure arrive souvant .
Bon rétablissement .

Par Pépito, le 2007-03-04 12:05:58
Un bon glaçage et c'est reparti. La glace, il n'y a rien de mieux pour les hématomes...
Bonne poursuite de prépa ;o)

Par Parisi, le 2007-03-04 12:48:28
Bonjour Kenlag , je viens d'apercevoir ton post et je souhaite que ta guérira très vite et que les douleurs actuelles s'estomperont rapidement afin que tu puisses reprendre tes entrainements si bien programmés !!!

Donnes nous de tes nouvelles très vite !!!

Parisi

Par Parisi, le 2007-03-04 12:50:14
Excuses moi pour l'oubli du mot "" blessure "" que tu auras bien sur deviné .

parisi

Par Brinouille, le 2007-03-04 12:58:23
et ben plus ça va plus c'est wild les prépa marathon : /
tu as mérité je pense une petite pause pour te remettre de tes émotions et égratignures

Par lolo, le 2007-03-04 12:59:55
pas d'bol, j'ai connu cette mésaventure il y a un an, avec 15 jours d'arrêt ensuite pour douleur de hanche. Heureusement il semble y avoir moins de dégâts pour toi. N'hésite pas à sauter une séance pour récupérer plutôt que tenter un "passage en force" qui risque de réveiller les douleurs.
lolo

Par roman1982, le 2007-03-04 13:35:21
Bonjour KENLAG ,
Bon et bien content de voir qu'il n'y a pas qu'moi ! ;-) mais je te souhaite cela dit de te remettre très très rapidement sur pattes et regazouiller à nouveau ! très bon courage !

Par Eric77, le 2007-03-04 13:38:12
L'avantage (si on peut dire) c'est que tu auras eu tous les pépins possibles et imaginables en début de prépa et donc que tu auras enfin la voie libre pour le reste de ta prépa, bon rétablissement, c'est encore "chaud" là mais dans quelques jours ça ira mieux tu verras.

Par Martine, le 2007-03-04 14:09:29
Idem pour moi et Jean luc ce matin, une belle gamelle mais par chance..... dans la boue.
Repos, aspirine et demain tout ira bien.
Bises
Martine

Par pascal77, le 2007-03-04 14:47:45
j'espere que ce sera sans consequences et que tu seras en pleine forme dimanche prochain
a plus

Par SERGE92, le 2007-03-04 14:55:54
Laurent, vraiment tu cumules en ce moment! comme cela tu seras tranquille pour la suite...bonne récup soigne tes égratignures et pour ton orteil si tu as une cloque de sang sous l'ongle perce avec un trombone chauffé à blanc c'est sans douleur et cela soulage de suite et sauve ton ongle. BON DIMANCHE

Par Delphine, le 2007-03-04 17:23:56
Mince! J'espère qu'il y aura plus de peur que de mal:/
je confirme ce que te dis Serge. Une fois percée tu te badigeonnes d'éosine.
Bon courage...Heureusement que tu as un passé de "chuteur":/

Par Wimm, le 2007-03-04 17:30:30
Arf, pas de bol Kenlag.

Mais je pense aussi que ca devrait aller. Ce qu'il faut se dire c'est que si tu arrives à courir avec ce type de blessure le 15 avril (quand tu seras réparé ;) cela va te parraitre tranquille.

Par Marlène, le 2007-03-04 18:40:51
Holala Laurent, et l'épaule ? Rien à l'épaule ? Ca parait pas mais les épaules on s'en sert tout le temps. J'espère que tu n'es que mâché et que la machine repartira sans problème.
Repose-toi bien et occupe-toi de Madame Kenlag.
Bises,

Par mielou chuteur ops, le 2007-03-04 19:55:39
en général, les contusions c'est 3 ou 4 jours...
reposes toi vraiment
la chute fait partie de la panoplie du coureur compétiteur
moment d'inattention, fatigues...
et notre corps nous rappelle à l'ordre
c'est le moment de relativiser l'objectif
un ou deux footing de 40'avant dimanche
pour arriver frais sur le semi
et surtout...
moins stressé !

Par totø, le 2007-03-04 20:16:43
serait on dans une période néfaste, je vais finir par le croire aussi!!!!
repose toi bien, et garde le moral!!!

Par Enzo, le 2007-03-04 20:33:00
Incroyable çà !! c'est clair que tu les collectionnes en ce moment.
çà peut être douloureux à froid mais une fois chaud les bobos de ce type on les sent moins ...

bonne continuation

Par kenlag, le 2007-03-05 07:37:05
Merci pour vos petits mots.
Je n'ai pas réussi (ou du moins si peu) à percer l'ongle. De plus une amie pharmacienne m'a déconseillé de le faire, elle préconise plutôt des bains à l'eau salé.
Ce matin le réveil a été un peu difficile, le genou est douloureux mais j'ai quand même réussi à conduire et à mettre une chaussure lol. Je vais faire très léger cette semaine enfin je vais tester si je peux courir. Si je sens que je ne suis pas à 100% pour dimanche je ne ferais pas le semi, je veux pas prendre de risques mon objectif c'est le 15/04 ...

Par SERGE92, le 2007-03-05 14:08:52
Ta pharmacienne déconne, c'est un geste courant et qui soulage de suite il faut ensuite désinfecter ton pouce, le trombonne chauffé au rouge ne peut être facteur d'infection....et tu sauves ton ongle ; à faire bien entendu si tu as une cloque de sang en-dessous! si ta peau est beaucoup rapée après désinfection tu peux passer de la biafine cela permet à la peau de garder un peu de souplesse et de moins tirer surtout après inaction, bon courage

Par kenlag, le 2007-03-05 14:12:00
Merci Serge
je trouve aussi la solution des trous plutôt bonne mais le pire c'est que j'ai beau chauffé je n'arrive pas à percer j'ai même essayé avec une grosse aiguille de couture, rien à faire ! Peut-être je suis trop douillé :)

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-03-02 14:45:20 : [Phase 3] [Semaine 2] [Séance 4] On allège - 0 photo - 3 réactions



[Phase 3] [Semaine 2] [Séance 4]

Vendredi 2 Mars
Séance du plan  :    20' echauff + 3 x 11' à 85% de VMA (04:14 au km) R 3' + 10' récup
Séance réalisée :
Echauffement : 16'00 à 131 p/mn (71% FCM) - 9,9 km/h - 2km650
1 x 11 minutes à 156 p/mn (85% FCM) - 14,1 km/h (4'15) - 2km590
récup : 3 mn en trottinant
1 x 11 minutes à 162 p/mn (88% FCM) - 14,2 km/h (4'12) - 2km610
récup : 3 mn en trottinant
Récup : 11'36 à 129 p/mn (70% FCM) - 1km850
Total : 55'30 et 10km550

Suite aux douleurs des derniers jours je décide d'alléger la séance même si aujourd'hui ça va beaucoup mieux. Moins de douleurs et un cardio qui s'affole moins. Du coup le moral va un peu mieux. Je crois que finalement le plus dur dans une prépa marathon c'est pas forcément le physique mais le mental, ça promet pour le 15.

2007-03-02 09:35:53 : Recette du jour > Tarte aux poireaux - 0 photo - 7 réactions

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 20 min - Cuisson : 30 min
Ingrédients :
2 gros poireaux
1 rouleau de pâte brisée
toute prête
40 g de margarine
40 g de farine
1/4L de lait demi-écrémé
60 g de gruyère
1 pointe de muscade
sel et poivre
Préparation :
Préchauffez le four à 210 °C (th.7)
Disposez la pâte dans un moule à tarte préalablement graissé et fariné. Piquez-la. Enfournez-la et laissez-la cuire à blanc 10 min environ. Faites bouillir un grand volume d'eau. Lavez les poireaux et coupez-les en gros tronçons. Faites-les blanchir 1 à 2 min dans l'eau bouillante. Egouttez-les.  Dans une poêle antiadhésive, faites fondre la margarine. Ajoutez les poireaux et faites-les dorer légèrement. Versez la farine. Laissez gonfler. Mélangez sans cesse avec une cuillère en bois. Puis versez le lait et mélangez jusqu'à l'obtention d'une béchamel. Ajoutez la pincée de muscade et les 3/4 de gruyère. Puis versez la préparation sur la pâte et parsemez du reste de gruyère. Enfournez 20 min. Surveillez la cuisson.
Astuces :
Si vous souhaitez confectionner votre pâte, vous pouvez l'alléger en utilisant que des produits de base : 200 g de farine pour 100 g de margarine avec 1 peu d'eau et une pincée de sel. Ainsi, l'absence d'oeufs permet de l'alléger. Laissez-la reposer 30 min au frais.
Commentaire nutritionnel :
Voilà une recette de tarte aux légumes légère ! En effet, les poireaux sont pauvres en calories avec 90 kcal pour 100 g. Le lait est à 1,5 g de lipides pour 100 ml tout en apportant 120 mg de calcium. La margarine peut être éventuellement allégée ce qui limitera encore les calories totales. Enfin la pointe de muscade permet de relever les poireaux. Ainsi, les tartes peuvent être intégrées dans une alimentation hypocalorique, si toutefois elles sont adaptées selon le régime.

2007-03-01 14:50:00 : [Phase 3] [Semaine 2] [Séance 3] de l'inquiétude - 0 photo - 12 réactions



[Phase 3] [Semaine 2] [Séance 3]


Jeudi 1er Mars

Séance du plan  :    10' echauf + 45' à allure marathon(  04:33 au km )+ 5' récup
Séance réalisée :
Echauffement : 10'00 à 144 p/mn (78% FCM) - 1km700
45'00 à 166 p/mn (90% FCM) - 13 km/h - (4:37) - 9km730

Total : 55'00 et 11km430

Une journée a oublié au plus vite. Ce matin j'ai ressenti une douleur en bas du tibia en marchant. Du coup le moral n'est pas trop là, j'hésite même à annuler la séance mais je me dis qu'il faut quand même que j'essaye pour voir. C'est pas la grande forme, pas eu un bon sommeil la nuit dernière. Rien que le fait de me rendre au stade est douloureux. Finalement en courant la douleur s'efface pendant l'échauffement. Après un echauffement trop court sans doute, je me lance pour 45'00. Il fait beau, le soleil est même chaud, par contre le vent est un véritable handicap. Au bout de 20'00, j'ai un gros coup de barre ..... Après 30'00 ça commence à aller mieux mais il faut que je m'accroche pour maintenir le rythme. La FC est beaucoup trop haute et ma vitesse vraiment trop irrégulière. Je sors de cette séance avec peu de certitudes ah si une seule, il faut vraiment que je prenne un vrai bon petit déjeuner parce que deux biscottes c'est un peu léger. Si la douleur est de nouveau là demain matin, j'annule la séance et m'offre deux jours de repos.

2007-03-01 07:48:55 : Recette du jour > Lapin et sa ratatouille - 0 photo - 0 réaction

Pour 4 personnes / Préparation : 25 min / Cuisson : 45 min 
Ingrédients : 1 lapin entier / 2 courgettes / 1 aubergine / 3 tomates / 1 oignon / 1 gousse d'ail / 4 pommes de terre / le jus d'un demi citron  / 1 feuille de laurier  /
herbes de Provence  / 50 g d'olives vertes  / 3 c. à soupe d'huile d'olive / sel et poivre
Préparation :
Préchauffez le four à 180°C (th.6).
Mettez les olives dans une casserole d'eau froide avec le jus de citron. Portez à ébullition 1 min, puis égouttez-les.
Epluchez les pommes de terre et coupez-les en dés. Réservez-les dans l'eau froide.
Lavez l'aubergine et les courgettes. Coupez-les en dés.
Mondez les tomates de manière à en retirer la peau. Puis épépinez-les et coupez-les en dés. Pelez l'oignon et l'ail et émincez-les. Réservez-les.
Dans une cocotte antiadhésive, chauffez l'huile et faites-y revenir les morceaux de lapin de chaque côté, puis retirez-les. Mettez dans la cocotte l'oignon émincé et laissez revenir 2 min. Puis ajoutez les pommes de terre en mélangeant avec une spatule.
Ajoutez également l'aubergine, les courgettes et les tomates. Mélangez le tout et laissez revenir 2min.
Replacez les morceaux de lapin ainsi que les herbes et le laurier. Salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire 20 min au four. Puis ajoutez les olives et poursuivez la cuisson 10 min.
Commentaire nutritionnel :
Le lapin est une viande maigre. Son apport en protéines est de 21 g pour 100 g d'aliments, ce qui en fait un aliment de qualité, notamment en fer. L'ensemble des légumes apporte des éléments qui permettent de renforcer l'absorption du fer : c'est le cas du cuivre ainsi que d'autres vitamines qui participent au fonctionnement de notre corps. Les spécialistes recommandent une consommation régulière de viandes, volailles, oeufs ou poissons à raison de 2 fois par jour en moyenne afin de couvrir nos besoins. Enfin, des féculents riches en sucres lents sont représentés par les pommes de terre, pour répartir l'énergie tout au long de la journée. C'est pourquoi les féculents sont essentiels à notre organisme. Ce repas est ainsi parfaitement équilibré.

2007-02-28 08:02:10 : Recette du jour > Spaghetti à la Puttanesca (aux câpres, anchois et olives) - 0 photo - 0 réaction

Pour 4 personnes / 40 minutes
INGREDIÉNTS :   Spaghetti  350  g  /  Tomates fraîches 450  g  / Olives noires 100  g  / Ail 2  gousses / Câpres salées 2  cuillérées / Concentré de tomates 1  cuillérée  /  Filets d'anchois salés 4   /  Huile d'olive extravierge 4  cuillérées / Origan 1  pincée / Persil  /  Piment 2   / Sel   
PRÉPARATION
1.  Laver les tomates et les blanchir quelques instants. Les égoutter, les peler, les presser très légèrement et les hacher.
2.  Faire dorer l'ail haché et le piment dans une poêle anti-adhérente avec l'huile d'olive extra-vierge. Ajouter les tomates, saler, mélanger et laisser cuire environ 10 minutes à feu moyen. À part, faire dessaler les anchois sous l'eau courante froide, les ouvrir comme un livre, éliminer l'arête et les ajouter à la sauce tomate.
3.  Rincer les câpres sous l'eau courante pour les faire dessaler puis les essuyer.
4.  Hacher grossièrement les olives et les ajouter à la sauce avec les câpres et le concentré de tomate. Laisser cuire 15 minutes, saler, aromatiser avec une pincée d'origan et saupoudrer de persil haché.
5.  Faire cuire les Spaghetti Barilla dans une grande quantité d'eau salée, les égoutter "al dente" et les assaisonner avec la sauce préparée.
NOTES DU CHEF
Ajouter les filets d'anchois à la sauce après les avoir écrasés à la fourchette pour qu'ils fondent plus rapidement. Vous pouvez utiliser un mélange d'olives noires et vertes en respectant la quantité indiquée.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net