La course à pied Les blogs courseapied.net : kenlag

Le blog de kenlag

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-12 10:56:05 : CR Semi de Paris

6h00 : Réveil matin un peu difficile mais je me force un peu pour me sortir du lit. Douche. Rasage, pour une fois, c'est rare. Petit biberon à ma fille qui s'est réveillée. Petit déj. Tout va bien. Une amie qui viens garder les enfants (ma femme est en deplacement à l'étranger depuis 3 jours)arrive à 7h15 super elle n'est pas en retard. Dircetion le sous-sol pour récupérer la voiture et là Ö surprise, voiture fracturé, vitre conducteur pétée. Super. J'interpelle même un type louche mais j'insiste pas. Appel au commissarait etc etc .... Du coup le temps passe et me voilà à la bourre sans voiture.
8h00 : direction le métro. C'est fou le nombre de personnes en tenue de sport ce matin .... 8h45 quand j'arrive à Vincennes. Je speed pour arriver à temps pour retirer mon dossard. Ouf ça va il n'y a pas la queue. Je me change et dépose mon sac aux vestiaires. Finalement je trouve ça pratique et bien organisée. Je speed maintenant pour aller au rdv du café. Ouf j'arrive à temps et salue quelques têtes connues. C'est cool de vous voir les forumers. Je cite personnes comme ça l'en oublie pas .... Ensuite je vais m'échauffer et 'entre' dans ma course. Cool d'être dans le sas rouge , on est pas serré et y'a de la place. Je suis rejoins par un collègue de travail.
10h00 : c'est le départ, on slalome un peu, on part un peu vite je le sens mais ça descend alors ça va, mon collègue me lache au bout de 2km, je le laisse filer (il fera 1h31). J'essaye d'avoir un rythme régulier mais je suis au dessus de 14 km / h c'est trop rapide mais je suis bien. Dès Bastille ça deviens assez difficile. Pas mal d'encouragements et ça s'est sympa. J'essaye d'etre assez régulier. Peu avant le retour sur Bastille, boulevard Henry IV, je prends un premier gel. Première fois que je prends des gels (overstims). Je passe au 10eme km en 42'30 environ. Je prends un peu d'eau pour faire passer le gel. A partir du 11eme km ça commence à être pénible et je ralentis malgré moi. J'ai l'impression que le ravito m'a 'cassé' les pattes, je ne suis plus en rythme. Avenue Daumesnil un vrai chemin de croix, j'avance pas, je suis à 12km/h. Je continue à un rythme de 11km/h pendant plusieurs km. Biensur je n'arrête pas d'être dépassé. Vers le 15eme km, je vois devant moi Helveticus et sa petite foulée, j'essaye de le rattraper mais rien y fait. J'ai pris un 2eme gel. Les km sont de plus en plus long. Au 18eme km j'entends beaucoup de bruit derrière moi, genre un troupeau à mes trousses. Pas de doute c'est le ballon jaune. Si je veux faire mieux qu'à Boulogne je dois m'accrocher à eux, mais bon sang qu'ils vont vite impossible pour moi de me cramponner à cette locomotive. Je prends un 3eme gel 'coup de fouet' qu'ils disent. J'entends à nouveau du bruit derrière c'est le 2ème ballon jaune, Dominique Chauvelier himself, ouais ben c'est pas mieux je ne peux me joindre à eux et je les vois partir inéxorablement. Je m'accroche à quelques féminines pour essayer de finir fort mais c'est trop difficile. Au 20eme km je vois que je suis en 1h31, je me dis alors qu'en finissant très fort je peux faire un temps correct. Mais j'arrive pas à sprinter. Enfion j'essaye sur les 10 derniers mètres. Au final 1h36h06, c'est mieux que l'an dernier (1h37) mais moins bien que Boulogne. A peine arrivée je file récupérer mes affaires et direction le métro, je croise Nicopsa et nous ferons un peu de chemin ensemble (dans le métro biensur).
Voici les données de mon chrono :
KM 1+2 = 8'28
KM 3 = 4'09
KM 4+5+6 = 12'41
KM 7+8 = 8'39
KM 9 = 4'21
KM 10 = 4'27
KM 11+12 = 9'07
KM 13 = 4'47
KM 14 = 4'50
KM 15+16 = 9'47
KM 17 = 4'58
KM 18 = 4'36
KM 19 = 4'50
KM 20 = 5'18
KM 21 = 4'38
KM 21,100 = 0'24
Conclusion :
- Je suis quand même bluffé par les performances des forumers, vous êtes très fort : f@bien, enzo, philou, Nicopsa, sedef etc etc ...
- Mon genou m'a plus ou moins laissé en paix pendant la course par contre hier soir et ce matin je déguste. Va falloir que je consulte, c'est pas normal. Le pied gauche et l'orteil ont été sages également, sauf que j'avais l'impression qu'il faisait 100° dans ma chaussure.
- Je ne vous cache pas que cette course ne m'a pas rassuré en vue du 15 avril. Je crois que je vise trop haut, je me vois plus beau que je ne le suis. Il faut bien que je comprenne que malgré mon entrainement je ne progresse pas. Quelque chose ne va pas. Quand je vois comment je finis 21km, j'ose même pas penser 42km. En plus avec ce genou je vais sans doute être obligé de couper un peu, j'ose même pas aller voir le medecin de peur d'entendre le verdict. J'entends déjà mon entourage me dire " Si c'est pour te blesser, tu devrais arrêter de courir ..."

Les réactions

Par roman1982, le 2007-03-12 11:06:54
Bonjour Kenlag ,
très heureux pour toi que malgré les maux qui t'embête , tout se soit malgré tout , bien passé tout de même . Tu disais que tu avais fait un chgt dans ton alimentation en vue du MDP , ne serait ce pas le régim qui t'es fatigué ? ou bien il y a un problème par rapport au poids qui a gêné ta perf ...?? ou bien de la fatigue au vu de tes enrainements très rigoureux !
bon courage e=à toi et bonne suite dans ta prépa marathon .
mais c'est certain que le stresse du matin dû à la casse de ta voiture à pas dû aider !
@+++

Par Eric77, le 2007-03-12 11:14:25
Je ne partage pas ton analyse Kenlag dans la mesure où ce semi tu l'as fait alors que tu avais chuté lourdement quelques jours avant donc tu aurais pu tout aussi bien ne pas t'aligner, tu l'as fait, tu as beaucoup de courage.
C'est toujours ce qu'on se dit à l'arrivée d'une course: "Comment vais-je bien pouvoir faire 2 ou 4 fois ça dans un mois ?" et pourtant on y arrive bien, normal, quand tu t'alignes sur un 10 tu pars mentalement pour faire 10 bornes et non 42, pareil pour le semi. Je reste quand même assez épaté par ce chrono de 1h36 réalisé dans ces conditions. A présent rien ne t'empêche de prendre quelques jours de repos, on est encore à 5 semaines du marathon et ça ne remettra pas fondamentalement en cause ta préparation, avec de bons soins et un peu de repos tu repartiras sur de bonnes bases, bonne récup à toi.

Par SteFun, le 2007-03-12 11:17:05
Félicitations Kenlag ! Même si tu trouve que t'aurais pu faire mieux je trouve ça déjà extra vu le nombre de soucis que t'as eu. Déjà que ton genoux n'était pas au top mais en plus avoir la mauvaise surprise de la voiture fracturée le matin, c'est dur !

J'espère que tu vas pouvoir t'entrainer comme tu le souhaite en vue du 15 avril.

Par Fred, le 2007-03-12 11:20:36
Salut Kenlag, ce serait prématuré d'être prêt pour le marathon à 5 semaines de la course, l'objectif de la préparation est justement d'être prêt à la date de la course. Bonne fin de préparation.
Fred

Par GGBI, le 2007-03-12 11:23:05
C'est sur que 1h36 est en dessous de tes réelles capacités. Toutes les conditions n'étais pas réunies pour faire un temps.
Il te reste 5 semaines pour revenir en forme et en principe un bon programme t'y conduit. Pas d'inquiétude donc a un mois de l'objectif.
Pour la blessure, effectivement il vaut mieux consulter.
Pense bien a l'hydratation qui est souvent la cause de blessures.

Par jean-luc I, le 2007-03-12 11:29:25
Globalement tu as progressé en particulier sur 10km.Simplement tu as des progrès à faire ds la gestion de course(svt départ trop rapide).Tu es en sas 3h15 ou 3h30? Le départ à Paris est en descente.Tu vaux facile 3h20 mais part au premier kilo en4'55 donc au bout de 100m tu freinessssssss!!!!! puis tu te mets à ton rythme ensuite.Vraiment essaie d'être plus régulier et cela passera
jl

Par jcc, le 2007-03-12 11:48:04
Bravo Laurent , suite à ta chute , c'est trés courageux d'avoir couru le semi . Bonne continuation .

Par picsou, le 2007-03-12 12:01:59
kenlag,
sans tenir compte de ta blessure qui t'a certainement handicapé, c'est surtout ton départ rapide qui a du t'être préjudiciable, tu es parti encore plus vite que moi (à Rambouillet) et j'ai souffert à partir du 11ème km ou j'ai perdu 15 secondes au kilo jusqu'au bout. Pour ton marathon, je te conseille de ne pas partir à 13 km/h dès les 1ers km. Hier, j'ai fait 43 secondes de plus que l'année dernière avec pourtant 1'32 d'avance au 10 ème km, désormais je pense revenir au négative split qui m'a permis de battre tous mes records.

Par PARISI, le 2007-03-12 12:20:23
Salut Kenlag !!!

Content de t'avoir vu hier et bravo pour cette course et ton chrono car c'est un temps excellent que tu as effectué par un temps superbe !!! lol

Je comprends tes inquiètudes au sujet de ton genou et j'espère très sincèrement qu'il va guérir très vite et qu'il ne t'empéchera pas d'effectuer le marathon .

Bonne récupération et soignes toi bien !!!

Par bobi, le 2007-03-12 12:33:35
mouais, ya pas un gros soucis de gestion de course là??? comment veux tu faire du negative split en commencant a plus de 14kmh, hein ?
Ton but c'est le marathon, et le semi c'etait juste pour te rassurer!

Allez Kenlag, ressaisi toi pour le marathon... tu l'as dans les jambes alors deconne pas betement.

lets go gars !

Par pascal77, le 2007-03-12 13:12:52
salut Laurent,
comme tu le sais je ne suis pas le champion de la gestion de course (cf:mon depart en tete du 10k d'evry ;o)) )hier encore je suis parti un peu vite....mais bref.c'est sur que si tu veux tenir la distance il faut pas t'exploser au depart,ceci dit ton temps est tout a fait honorable par rapport a tes prestations precedentes puis tu n'etais pas au top suite a ta chute donc ce n'est pas si mal.

par contre si je peux me permettre un conseil malgré ta belle progression de ces derniers temps tu devrais revoir a la baisse ton objectif marathon (3h20) qui est très audacieux pour le moment , en 2008 ca passera encore plus facilement.ceci dit si je me trompe j'en serais ravi
bonne prepa
a bientot
pascal

Par Brinouille, le 2007-03-12 13:36:43
peut être que tu es parti un peu trop vite. On est toujours facile au début d'une course. c'est surtout que tu t'es imposé des conditions vraiment difficiles pour la fin de ton semi. Mais tu t'es accroché et tu t'en es bien tiré, bravo : )


pour le marathon je partage l'avis de Bobi, il y la part d'inconnu face à ses réserves énergétiques, et je relate un extrait de l'article de JI sur "Marathon : ne pas surestimer ses capacités" : quand on a tendance à finir son semi marathon pas facilement dans les 5 derniers km et qu'on a plus rien sous la semelle, mieux vaut ajouter 15 mn voire 30 mn à son objectif marathon" bon pas 30 mn quand même, mais 15, peut-être.

en tout cas perso mon choix est fait, je suis si déçue quand je n'atteind pas mon objectif que je préfère viser un peu tros bas.


Par Delphine, le 2007-03-12 13:48:21
Salut Kenlag,

le semi c'est un peu comme le "bac blanc", on y voit aussi nos faiblesses et les corrections à apporter le jour J. Ton jour J c'est le 15 avril et non le 11 mars.
Que tu revois ton objectif temps, pourquoi pas. A la rigueur mieux vaut se dire qu'on peut faire tel temps et finir mieux plutôt que l'inverse.

Je réagis sur une phrase que tu as écrite: "Il faut bien que je comprenne que malgré mon entrainement je ne progresse pas." C'est que l'entrainement n'est pas "bien" fait.

Allez tu as un mois pour faire des rectifications, et le 15 avril ça ira.

J'espère que pour ta voiture ça va aussi s'arranger:/

Par SERGE92, le 2007-03-12 14:14:06
Laurent, tu es certainement parti 3-4 secondes/km trop vite et ensuite tu te trouves dans le dur, tes longues sorties en incluant des allures marathon justes devraient te permettre de régler la bête d'ici le 15 avril, c'est l'école de la patience, courage et persévérance

Par SERGE92, le 2007-03-12 14:14:15
Laurent, tu es certainement parti 3-4 secondes/km trop vite et ensuite tu te trouves dans le dur, tes longues sorties en incluant des allures marathon justes devraient te permettre de régler la bête d'ici le 15 avril, c'est l'école de la patience, courage et persévérance

Par , le 2007-03-12 15:27:57
3 à 4 s trop vite ... Serge te ménage, à ton inscription au MDP tu annoncais 3h15 en objectif, soit 4'37 au kilo, quand effectivement tu as fait les 10 premiers à 4'15. Ca fait déjà une belle perf sur 10, mais pas un test de prépa marathon. Le test du semi devait être fait à vitesse marathon au 2/3, puis accélérer, ce qui aurait pu t'amener à finir à 4'15.

il ne faut donc pas t'arrêter sur les sensations du semi, et te remettre sur ton vrai objectif, qui fera une bien jolie perf d'ailleurs. Bon courage.

Par Sedef, le 2007-03-12 16:40:46
Tu hésitais à faire ce semi et tu as bien fait de le courir finalement.
La gestion de la course est très importante car les entrainements ne suffisent pas pour se connaitre vraiment.
Pas d'accord quand tu dis que tu ne progresses pas : être déçu à 1h36 est la preuve du contraire.
Bonne fin de prépa marathon et ne te mets pas une pression inutile.

Par PascaL, le 2007-03-13 08:53:41
Salut Kenlag

Tu as beaucoup progressé, tu vaux largement 1h32 sur semi, ce qui constitue une progression énorme depuis 1 an ; mais tu n’as aucune chance de faire 1h32 si tu pars sur des bases de moins d’1h30 comme tu as fait. Tu as couru 5-6’’ trop vite au kilo au début, ce qui est énorme, c’est aussi simple que ça. La gestion de la course est aussi importante que l’entraînement pour faire un temps, et c’est beaucoup plus vrai encore sur marathon que sur semi.

A mon avis ça peut passer en 3h20-3h25 pour ton marathon, sans doute pas en 3h15. Mais si tu veux faire ton temps optimal, il faut que tu t’entraînes pour cette allure, donc entre 4’44 et 4’51 par minute. Si tu t’entraînes trop vite, ce que tu as fait jusqu’à maintenant, tu n’auras pas la bonne allure dans les jambes. Tu partiras à 4’35-4’40 au K, allure où tu te sentiras très facile au début car tu la connais bien, et tu risques d’exploser entre le K 25 et le K 30. Et dans ce cas tu feras beaucoup plus de 3h30.

Soigne bien ton genou.

Par kenlag, le 2007-03-13 09:07:38
Merci à tous pour vos encouragements, comme vous avez raison. La 'gestion' d'une course reste mon gros défaut et je risque de le payer cash le 15/04. Je n'arrive pas à être raisonnable et l'émulation et l'orgueil m'entrainent sur de mauvaises voies. Bref il est clair qu'il va peut etre falloir modifier un peu son objectif marathon, les 3h15/3h20 étant de toute façon trop ambitieux et avec moins de 3h30 je serais très satisfait. Pour l'instant on va reprendre l'entrainement en douceur. Merci encore pour les conseils :)

Par Linda, le 2007-03-13 13:33:14
Un temps tout de même honorable avec le démarrage de cette journée matinale "musclée" y'a pas à dire, quand tout part en "vrille", il y a une succéssion de merdoume qui défilent les unes après les autres!!!

D'accord aussi avec tous pour te dire, que le marathon est encore loin, et je présume que d'ici là, tu seras déjà passé par des jours meilleurs. Au moins, ce semi, aura eu l'avantage de construire ton mental.

Bienvenu au club des 1 minutes de mieux!

Grandes bises pour toi. Et dès que tu as les noms de ceux qui t'ont cassé ta voiture appelle moi, je leur ferais la même chose!!

Linda

Par Helveticus, le 2007-03-13 17:07:12
Salut Kenlag,
Comme je me reconnais dans ton CR. On s'est perdu de vu dans le sas: mieux aurait fallu rester peinards et partir tranquilles. Je partage tes sentiments.
J'ai certainement aussi courru trop vite au début et chaotique: premier km était en 4'13 (au lieu de 4'15) puis un second exagéré 4'05, je me calme au 3e 4'19, oups il faut faire attention 4'12 au 4e, et les difficultés commencent... 4'19, 4'08, 4'23 et là ça devient dur.
Gestion de course: il faut arriver à se mettre dans le rythme. Pas facile. La leçon est dure, la prochaine fois elle sera apprise !
A bientôt

Par SERGE92, le 2007-03-13 17:11:34
Le 25 à clichy cours sur un tempo marathon de manière à te l'incruster dans la tête et à l'arrivée tu repars finir ta longue sortie en EF paisible

Par Bozo, le 2007-03-14 14:10:16
Bravo pour ton courage et ta persévérence. Je ne vais pas revenir sur les analyses pertinentes déjà évoquées au dessus notamment en ce qui conecrna la gestion de la course, ta chute et ton départ rapide.
Perso je suis ton entrainement parce que ton objectif "marathon" est le mien et je souhaite que tu y arrives. En ce qui me concerne je trouvais ton objectif un peu ambitieux mais je ne l'ai jamais vraiment évoqué car je ne voulais pas te couper dans ta préparation mais surtout que tu as beaucoup progressé les derniers mois avec il me semble une accumulation de fatique les dernières semaines (?). Est-ce que c'est du à une préparation trop "intensive" ? Toujours est-il que c'est ton 1er (ou 2ème) marathon il me semble et il peut être bien de terminer dans de bonnes conditions donc essayes éventuellement de partir sur une base de 3h25 et si les jambes sont là, le chrono pourra être proche de 3h20. Alors qu'un départ trop rapide sur marathon ne pardonne pas...
Récupère bien cette semaine.
Bonne continuation.
Bozo

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-03-10 11:31:51 : Test d'aptitude au semi de Paris .... - 0 photo - 17 réactions

Hier je voulais tester mes 'blessures' en faisant une petite séance entre 12h et 14h mais le travail m'a empéché de la faire. C'est donc ce matin que je réalise ce test afin de savoir si je peux prendre le départ du semi de Paris demain.
Ce matin le soleil est de la partie et forcément le moral va avec. Mon genou me fait moins mal et mon orteil est silencieuse. Je pars donc pour 30 minutes. Dès le début je sens que cette semaine sans courir laisse des traces. Pas de rythme et très vite le soufle court. 15 minutes à 10/11 km/h puis 10 minutes à 13,5/14,5 km/h puis 5 minutes à 10km/h.
C'est clair on ne peut parler de 'douleurs' mais plus de 'gènes' ... c'est donc décidé je vais prendre le départ demain matin. Par contre il me semble évident que je ne pourrais le courir en performance. Mais comme j'ai payé pour cette ballade dans Paris autant la faire, en plus le temps va être au rendez-vous, ça serait dommage de rater ça.
Au plaisir de vous croiser demain :)
Bon stress et bonne course

2007-03-08 09:26:40 : Recettes du jour > Pain d'épices - 1 photo - 8 réactions

Recette 1
Temps de préparation : 15 minutes / Temps de cuisson : 30 minutes / Difficulté : Très facile / Coût : Moyen
Nombre de portions : Pour 6 personnes
Ingrédients : 200g de farine. / 80 g de sucre roux de préférence. / 1 sachet de levure. / 20 cl de lait . / 100 g de miel. / 1 càc de poudre d'anis. / 1 clou de girofle reduit en poudre. / 1/2 càc de cannelle. / 1/2 càc de gingembre en poudre.
Préparation : Mélanger farine, sucre, levure et les épices ensemble. Faire tiedir le lait et le miel ensemble, et l'incorporer au mélange précédent. Verser dans un moule anti-adhésif et enfourner environ 1/2 heure à 180°.



Recette 2
Ingrédients :  500 g de farine de blé /  500 g de miel liquide /  30 g de cassonade (sucre roux) /  25 cl de lait /  1 c. à café de bicarbonate de soude /  60 g d'écorce d'orange confite (zeste d'orange) /  25 g d'amandes effilées /  1 c. à café de gingembre en poudre /  1/2 c. à café de cannelle en poudre /  1/2 c. à café d'anis en poudre /  2 pincées de quatre-épices /  1 c. à soupe de fleur d'oranger /  1/2 c. à café de sel
Préparation : Préchauffer le four à 150°C (Thermostat 5). Garnir un moule à cake d'une contenance de 1,5 litre de papier sulfurisé. Beurrer le fond et les bords généreusement. Porter le lait à ébullition. Hors du feu, incorporer le miel jusqu'à ce qu'il soit dissous. Dans un saladier, mélanger : la farine, la cassonnade, le bicarbonate, le sel, les épices, les amandes concassées, la fleur d'oranger et le lait chaud. Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte homogène puis ajouter l'orange confite. Verser la pâte dans le moule. Lisser la surface. Enfourner 1 h 15.



Recette 3
Ingrédients :  250 g de miel - 250 g de farine  - 100 g de sucre en poudre  - 1 sachet de levure chimique  - 1 sachet de sucre vanillé  - 1 cuillère à café d’anis vert  - 1 cuillère à café de muscade râpée  - 1 cuillère à café de cannelle en poudre  - 1 cuillère à café de gingembre en poudre  - 1 cuillère à café de quatre épices  - 2 œufs  - 10 cl de lait
Préparation : Faites chauffer 250 g de miel à la casserole ou au micro-ondes, puis versez-le bien chaud dans un saladier sur 250 g de farine, mélangée à 1 paquet de levure chimique, les deux sucres et 1 cuillère à café de chaque épice : anis vert, muscade râpée, cannelle, gingembre.
En remuant cette préparation avec une cuillère en bois, incorporez petit à petit 2 œufs, puis un peu de lait juste tiède pour amalgamer le tout.  Préchauffez le four à thermostat 5/6 (160°C). Versez la préparation dans un moule à cake bien beurré et fariné. Enfournez et laissez cuire pendant 1h à 1h15.  Démoulez le pain d'épice lorsqu'il a totalement refroidi. Attendez 24 heures au minimum avant de le déguster. Il se garde une semaine, enveloppé dans du papier d'aluminium.



Recette 4
Ingrédients : 500 g de farine de seigle / 2 sachets de levure chimique / 500 g de miel (d’acacia par exemple, excellent dans le pain d’épice) / 100 g d’écorces d’oranges confites / 20 cl de lait d’amande / 2 œufs / 1 cuillère à soupe d’huile d’olive / 1 cuillère à café de cannelle / 1 cuillère à café d’anis vert / Et 2 clous de girofle
Préparation : Dans une casserole, faites chauffer à feu très doux le miel, puis versez le dans la farine en mélangeant pour obtenir une pâte. Ajoutez ensuite les œufs, le lait tiédit, la levure ainsi que les épices. Découpez les écorces en très fins et petits morceaux et incorporez-les à la pâte que vous travaillerez un long moment de manière à ce qu’elle soit assez douce au toucher et homogène. Laissez reposer la pâte une heure. Puis, déposez-la dans un moule à cake huilé et saupoudré de farine et mettez-le tout au four à thermostat 6 (180°) pendant environ 35 minutes.



Recette 5
Ingrédients : 175 g de farine de blé / 100 g de farine de seigle  / 1 pincée de sel  / 5 g de levure chimique / 7 g de cannelle en poudre / 2 g de gingembre moulu  / 2 g de badiane en poudre  / 1 g de cadamone en poudre / 1 g de muscade en poudre  / 250 g de miel de sapin  / 100 g de cassonade  / 100 g de beurre /
2 oeufs
Toutes les épices peuvent être remplacées par 18 g d’épices à pain d’épices
Préparation : Faites fondre ensemble le miel et le beurre, à feu doux. Ajoutez la cassonade, puis les oeufs battus en omelette. Incorporez les farines tamisées avec le sel, la levure chimique et les épices . Versez la pâte dans un moule à cake de 22 cm de long . Faites cuire votre pain aux épices, à 180° C, pendant 30 min ; puis, à 150° C, pendant encore 20 min .Démoulez sur grille dès la sortie du four.
Votre pain d’épices vous dévoilera tous ses arômes si vous le laissez reposer 24 heures, hermétiquement enveloppé. Pour obtenir une variante aux fruits, ajoutez à votre pâte : 50 g d’écorces d’orange et de citron confites, 50 g de dattes et 50 g de figues séchées, le tout coupé en petits dés

2007-03-07 14:42:50 : Les foulées Clichoises - 25 mars 2007 - 1 photo - 2 réactions

Un peu de pub pour soutenir cette épreuve ....
Dimanche 25 mars 2007
L'épreuve sportive "Les foulées Clichoises" est prise en compte pour le challenge des Hauts-de-Seine. Elle propose trois parcours de 2, 5 et 10 kilomètres, ouverts aux enfants, minimes, cadets, juniors, séniors et vétérans. Pour vous inscrire, lisez attentivement les modalités d'inscription. Les trois premiers arrivants de chaque catégorie, hommes et femmes, seront récompensés. Bonne course à tous...

Informations pratiques
Retrait des dossards et arrivées : stade Georges Racine
Retrait des dossards : à partir de 8h
Stationnement : parc de 334 places à proximité (parking de la Mairie)
Commodités : vestiaires, toilettes, possibilités de douche
Sécurité : circulation automobile réglementée tout le long du parcours
Service médical : Croix Rouge Française et Protection Civile
Parcours fléché
Chronométrage : Top Chrono
Classement : informatique

Descriptif de la course
Départ : rue du Général Roguet
Petite boucle (2 km, départ à 11h45) : rue du Général Roguet, rue des trois pavillons, rue Pierre, rue Villeneuve, stade Racine
Moyenne boucle (5 km, départ à 9h45) : rue du Général Roguet, rue des trois Pavillons, rue Pierre, rue Villeneuve, rue Mozart, rue Yitzhak Rabin, rue Pierre Dreyfus, rue Madame de Sanzillon, rue Georges Boisseau, avenue Victor Hugo, rue de Belfort, rue Madame de Sanzillon, rue Georges Boisseau, rue Villeneuve, Rue du Général Roguet, Place de la République, Boulevard du Général Leclerc, stade Racine
Grande boucle (10 km, départ à 10h30) : 2 fois la moyenne boucle
Arrivée : Stade Racine

Modalités d'inscription
http://www.ville-clichy.fr/index.php?Rub=126

2007-03-07 08:16:00 : Recette du jour > farfalle au pistou de betteraves - 0 photo - 0 réaction

pour 4 personnes  / préparation : 15mn / cuisson : 8mn
Ingrédients :
360g de farfalle / 1 betterave cuite sous vide / 1 salade trèvise / 10 feuilles de basilic / 40g de pignon de pin / 8cl d'huile d'olive, sel, poivre
Préparation :
1- Verser dans le bol du mixeur les pignons de pin et l'huile d'olive. Mixer une première fois. Ajouter le bord rouge des feuilles de trévise et la betterave coupée en dés. Assaisonner. Mixer à nouveau.
2- Faire cuire les farfalles 8mn dans l'eau bouillante salée. Les égoutter et les verser dans une casserole froide. Saupoudrer de feuilles de basilic ciselées. Ajouter le pistou de betterave et faire sauter sans mettre sur le feu.



La Betterave
Connaissances nutritionnelles :
La betterave rouge fait partie des légumes racines riches en glucides (8 à 10g aux 100g, surtout du saccharose), et assez énérgétiques (40 à 45 kcalories). C'est un légume intéréssant comme aliment de diversification minérale et vitaminique. Minéraux et oligo-éléments y sont abondants et variés. Elle renferme aussi de nombreuses vitamines (en particulier des vitamines du groupe B, et de la vitamine C: 5 à 10 mg aux 100g).
Ses fibres favorisent une assimilation progressive des glucides, et présentent aussi l'intéret de stimuler le fonctionnement des intestins. Elles sont mieux tolérées lorsque la betterave est cuite (si on la cosomme crue, il est recommandé de la raper trés finement).

2007-03-06 08:08:42 : Recette du jour > Flan aux légumes - 0 photo - 3 réactions

Pour 4 personnes / Préparation : 10 min / Cuisson : 25 min
Ingrédients : 1 chou-fleur / 2 oeufs  / ½ l de lait écrémé  / 2 c. à soupe de gruyère râpé  / persil  / sel, poivre
Préparation :
Préchauffez votre four th.6 (180°C). Faites bouillir un grand volume d'eau salée. Puis faites-y blanchir le chou-fleur. Dans un saladier, battez les oeufs avec le lait et le gruyère râpé. Salez et poivrez. Dans un plat allant au four (à revêtement antiadhésif), disposez les bouquets de chou-fleur. Puis versez dessus la préparation à base d'oeufs. Enfournez pendant 25 min environ. Servez décoré de persil.
Commentaire nutritionnel :
Voilà une recette de flan simple et légère ! Le chou-fleur, comme la plupart des légumes, est pauvre en calories avec seulement 20 Kcal pour 100 g. Il amène des vitamines telles que la B5 (pour une meilleure utilisation des nutriments : glucides et lipides en particuliers) ou la vitamine C pour lutter contre la fatigue. Les professionnels de la santé recommandent de consommer 1 légume à chaque repas et de les varier le plus possible. Leurs fibres permettent un meilleur transit mais également une sensation de rassasiement. Le lait écrémé limite l'apport de graisses tout en apportant du calcium, indispensable à la solidité de nos os. Les oeufs assurent un apport en protéines de très bonne qualité pour le renouvellement de nos cellules. Cette recette convient lors d'un régime hypocalorique.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net